Tout sur le matelas qui s’enroule

Exiguïté de l’espace oblige. L’acquisition de matelas enroulables est de plus en plus envisagée par les ménages. Mais ce type de couchage a des caractéristiques spécifiques. Voici donc les réponses aux questions les plus fréquemment posées concernant le matelas qui s’enroule.

Les multiples avantages du matelas qui s’enroule

L’espace en premier lieu, bien évidemment. En posant son matelas au soir et en le rangeant le matin, on gagne énormément de place. Dans les petits appartements, ce genre de couchage est parfait pour les soirées improvisées entre amis. Mais on n’y pense certainement pas que le fait d’en avoir un chez soit peut aussi générer des économies. Au lieu d’investir sur un lit entier dont l’utilisation ne sera que sporadique, le matelas d’appoint servira exactement quand ce sera nécessaire et pourra tranquillement rejoindre sa place dans le placard pendant des semaines. Autre avantage, et non le moindre, vous pouvez voyager avec. Les travailleurs nomades ont trouvé dans ce lit un accessoire qu’ils peuvent transporter partout (enfin presque).

Quels sont les matelas qu’on peut enrouler ?

En classant parmi les matières, le coton et la laine semblent supporter l’enroulement sans que les fibres ne subissent de cassure. Bien sûr, il faut prendre soin de ne pas trop les étirer, donc de ne pas trop serrer pendant le rangement. D’autre part, les matelas peu épais sont les plus faciles à enrouler. Au-dessus de 8 cm d’épaisseur, cette opération est délicate. Evitez d’enrouler un matelas en mousse (surtout ceux à mémoire de forme), un matelas en latex, et bien entendu un matelas à ressorts au risque de le transformer en hérisson. En somme, si un matelas n’est pas mentionné comme « enroulable », il vaut mieux vous abstenir de lui faire subir ce traitement au risque de créer des dommages irréparables sur son garnissage.

Et les futons, kezako ?

A l’origine, le futon est un matelas de création japonaise avec des caractéristiques particulières. Un véritable futon est tout à fait distinct de ce qu’on nous vend en occident par pure convenance commerciale. Celui-ci est en effet un matelas qui s’enroule parfaitement. Il a d’ailleurs été conçu dans ce but. Par contre, si un revendeur vous propose un « futon » qui n’a pas les vraies propriétés techniques du matelas japonais, vous ne le garderez pas longtemps, surtout enroulé dans une armoire.

Des matelas à dérouler, cela existe ?

Certains matelas déjà enroulés ne doivent plus être remis dans cet état une fois qu’ils ont été déroulés. Cela est marqué dans la notice et dans ce cas, il vaut mieux ne pas essayer de les manipuler comme on le ferait avec un futon. En effet, il s’agit d’un matelas muni d’une garniture en mousse qui a été enroulé lors de la fabrication. En l’ayant mis sous vide, le fabricant a assuré un gain de place dans l’entrepôt et le magasin, mais aussi une facilité de transport. Une fois que vous le déroulez, ses alvéoles se rempliront d’air et il se comportera comme un matelas classique.

 

Partagez sur vos réseaux sociauxShare on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Commenter ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.