Sommeil et libido : un lien très étroit !

Sommeil et libido : un lien très étroit !

Bien dormir est capital. Que ce soit pour votre bien-être, votre santé mentale, ou surtout votre vie sexuelle, arrêtez de trop veiller. La relation entre le sommeil et la libido est bien plus importante que ce que vous croyez.

« Pas ce soir, je suis fatiguée »

C’est l’excuse que les hommes entendent souvent le soir lorsque leurs femmes repoussent gentiment leurs avances. On ne peut que comprendre le lot d’activités incessantes que compte la journée des femmes actives, mamans de surcroit. Et on ne peut imaginer la charge mentale qui leur incombe. On comprendrait donc pourquoi cette phrase n’est pas toujours du ressort du mensonge. Et pourtant, on oublie parfois le bien-être que pourrait nous procurer un moment d’intimité avant de se laisser aller dans les bras de Morphée. Il n’y a même pas à se pencher sur des études scientifiques élaborées pour se rendre compte qu’une séance de gros câlins nous facilite l’endormissement. Le lien entre un sommeil de qualité et l’appétit sexuel est donc bien établi.

Un bon sommeil pour une libido d’enfer

La relation entre votre sommeil et vos performances au lit vont dans un sens comme dans un autre. Vous dormez mieux ? Vous serez en pleine forme. Et rappelez-vous qu’une parfaite santé mentale et physique contribue à un bon état émotionnel, ce qui est à la base de votre santé affective et votre bien-être relationnel. La maladie est connue pour être un obstacle à une sexualité épanouie. Assurez-vous d’être en pleine forme, de vivre de manière saine, pour profiter d’une vie sexuelle riche. Tout ceci reste théorique, diriez-vous. Si vous n’êtes pas convaincu du bien-fondé de ces explications, laissez quand même une chance à un essai. Si sur un mois, vous pouvez améliorer votre repos nocturne, attendez-vous à une libido qui s’améliore en conséquence.

Hormones sexuelles et sommeil

Si des arguments scientifiques sont nécessaires pour vous donner l’envie de mieux dormir, sachez que la testostérone, l’hormone sexuelle mâle, est produite en grande quantité durant le sommeil. Quand le sommeil n’est pas au rendez-vous, les taux d’hormones sont relativement en baisse, et la libido en prend un coup. Ce sera alors à l’hormone du stress, le cortisol, de monter en flèche. A côté, l’hormone du sommeil, la mélatonine, va aussi diminuer en conséquence. Une inversion de tous ces phénomènes sera donc nécessaire pour rétablir le bon fonctionnement des glandes responsables de toutes ces sécrétions.

Des pratiques qui favorisent le sommeil

Pour se redonner de la vigueur, quelques activités plaisantes peuvent être adoptées. En effet, ce n’est pas toujours l’acte sexuel en lui-même qui est nécessaire. Le massage entre les deux partenaires, les sorties qui changent de la routine quotidienne, les gestes qui surprennent agréablement l’autre, tout ceci peut aider à faire renaitre l’envie. Une bonne qualité de sommeil, à raison d’au moins 8 heures par jour, et préférablement avant minuit, est un bonus non négligeable. Enfin, pensez à pratiquer plus de sport si votre libido tend à rester stationnaire. En effet, vous sécréterez plus d’ocytocine, l’hormone de l’attachement et du plaisir, et votre vie sexuelle y gagnera beaucoup.

Partagez sur vos réseaux sociauxShare on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Commenter ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.