Quelle hauteur pour un lit ?

Le lit, pièce maitresse de la chambre à coucher, prend soin de vous durant un tiers de votre vie. Mais puisque son utilisation ne se résume pas au sommeil, notez que d’autres mouvements répétitifs comme le lever influencent aussi votre santé. Une bonne hauteur de lit serait-elle un remède ?

Existe-t-il une hauteur idéale pour un lit ?

Même si les fabricants de literie imposent quelques mesures standardisées, comme une cinquantaine de centimètres à partir du sol, reconnaissons que celles-ci ne conviendront pas toujours à Monsieur tout-le-monde. En vous levant le matin, vous devriez être capable de vous assoir tout droit sur le rebord de votre lit sans plier les genoux et sans laisser pendre vos jambes. Aussi, il est important que le dormeur puisse toucher le sol de ses pieds avant de se mettre debout. En effet, à force de vous courber au réveil, vous risquez de développer des douleurs du dos et du bassin. Ces petits soucis de santé peuvent aussi s’aggraver dans le temps si vous êtes en surpoids. En achetant un lit, il faudra donc tenir compte de votre morphologie, et de celle de votre partenaire, et trouver un bon compromis sur la hauteur du lit.

Votre taille compte aussi pour trouver la bonne hauteur de lit

La taille du dormeur est donc d’une importance capitale pour éviter ces mauvaises postures au matin. Le principe est simple : aux personnes de petite taille, il faut un lit assez bas. Si vous souffrez déjà d’un mal de dos chronique, ou que votre âge apporte son lot d’invalidité, pensez à un lit plus élevé. Si votre matelas est placé trop bas, vous risquez de devoir faire des efforts supplémentaires pour passer de la position assise à la position debout. Toutefois, la meilleure option serait d’avoir les jambes à angle droit avec les talons au sol.

Considérez aussi le type de matelas

On l’oublie souvent, mais l’épaisseur du matelas doit être prise en compte. Avec un rebord de lit à 50 cm et un matelas épais de 15 cm, vous vous retrouverez avec une hauteur totale de 65 cm. Il vaut mieux effectuer ce genre de petit calcul pour être sûr du confort que vous comptez vous offrir. Un autre détail peut faire la différence : la taille du sommier. Celle-ci peut en effet mesurer 15 à 20 cm sans les pieds. Il vaut mieux n’omettre aucun paramètre pour optimiser votre couchage au maximum si vous deviez assembler les éléments vous-même. Vous pourrez également intégrer un sur-matelas pour surélever légèrement la literie, au besoin.

Adapter la hauteur d’un lit

Par-dessus tout, c’est le matelas qui sera le soutien principal du dos et gage du confort. Il est donc judicieux de prendre une garniture ferme et épaisse d’au moins 12 cm. Pour du latex, vous pourrez aller jusqu’à 16 cm. Pour des ressorts, l’épaisseur peut atteindre 24 cm. Si les mesures standardisées ne vous conviennent pas ou que vous possédez déjà un lit inadapté, sachez que les fabricants commercialisent des pieds ou des sommiers à adapter. Ces éléments, plus hauts ou plus bas, sont faciles à assembler. Sinon, laissez à un menuisier le soin de rectifier la hauteur de votre lit de façon personnalisée.

Partagez sur vos réseaux sociauxShare on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Commenter ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.