Est-ce utile de mettre 2 matelas l’un sur l’autre pour plus de confort ?

Nouvel emménagement avec votre partenaire ou simplement une réduction de l’espace de vie ? Vous vous retrouvez avec deux matelas de la même taille. Il vous est venu à l’idée de les superposer mais vous hésitez.

Votre sommeil sera-t-il plus confortable avec 2 matelas l’un sur l’autre ?

2 matelas; un lit en hauteur

L’idée de rajouter un matelas peut provenir d’un mal de dos au réveil. Certainement, après avoir épuisé toutes les ressources pour bien dormir, il vous est certainement arrivé de penser que vous auriez peut-être besoin d’une épaisseur supplémentaire de matelas. Il est superflu de préciser que votre lit gagnera en hauteur si vous cumulez les matelas. A l’image de ces majestueuses alcôves de nos aïeux, votre lit vous fera observer le monde de plus haut.

Cela pourrait être considéré comme un avantage si vous vous sentez en sécurité loin du parquet. Par contre, si vous êtes de ceux qui ont le sommeil agité, oubliez les hauteurs. Vous risquerez de vous vous fracturer le dos en cas de chute.

Un gain de place pour les petits espaces ?

Si votre chambre est étroite et que vous vous trouvez dans l’obligation de superposer vos matelas, tout ce que vous y gagnerez sera de l’espace. Pour certains, plus de surface libre dans la pièce apportera plus de confort. En général, cette superposition est possible lorsque le sommier est ferme, comme dans le cas des sommiers à ressorts, ou quand le matelas du dessous est plus dense. Seulement, vous allez devoir anticiper à l’usure de dernier. En effet, la superposition apporte un excès de poids sur le milieu du matelas, déformant ainsi le premier surtout si celui-ci n’est pas suffisamment ferme. Les premières nuits sur ce double couchage pourraient donc être satisfaisantes, mais à la longue, un creux pourra se former et devenir gênant.

Un ennemi insidieux : l’humidité

Superposer deux matelas expose au risque d’une plus grande humidité de la literie. En effet, le matelas emmagasine la sueur et d’autres fluides corporels (surtout s’il n’est pas protégé). En temps de fortes chaleurs, et d’autant plus si la chambre est mal aérée, il sera difficile d’évacuer cette accumulation liquidienne. Et l’humidité entrainera son lot de maux comme la moisissure qui à son tour, sera responsable de maladies cutanées et respiratoires. Si vous êtes vraiment obligé de mettre un matelas sur l’autre, pensez à les ventiler tous les deux chaque matin.

Plusieurs matelas: le dilemme des jeunes mamans

Quand on a à se pencher plusieurs fois par-dessus un berceau pour prendre son bébé, on arrive très vite à se demander s’il ne serait pas plus pratique d’ajouter un deuxième matelas. Le but est ici de s’épargner les maux de dos. Il a été conclu que le besoin de se courber ne durera que les premiers six mois. Après, l’enfant sera capable de se mettre debout dans son lit à barreaux et risquera de s’en extirper. Si vous voulez additionner un matelas à un berceau, il vaut mieux faire en sorte que les 10 premiers centimètres en surface soient fermes et que la literie soit régulièrement nettoyée.

 

 

Partagez sur vos réseaux sociauxShare on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Commenter ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.