Dormir avec un ventilateur est mauvais pour notre santé

Avec les fortes chaleurs, chacun tente de trouver des solutions pour se rafraîchir. Beaucoup ont eu l’idée de dormir avec un ventilateur dans leur chambre à coucher. Une FAUSSE bonne idée selon le Dr Mark Reddick. Allumer le ventilateur pendant le sommeil expose à des allergènes, des poussières, etc.

Ventilateur pendant la nuit : dangereux pour les asthmatiques

Le ventilateur fait circuler de l’air frais dans une pièce et il représente une solution parfaite en cas de canicule. Pourtant, les asthmatiques doivent être plus vigilants, car cette méthode les expose davantage à leurs allergies. Poussières, courant d’air ou encore pollens accompagnent l’air soufflé par le ventilateur. Lorsqu’un individu choisit de dormir avec un ventilateur, souvent la bouche mi-ouverte, tous ces allergènes pénètrent facilement dans son sinus.

Ventilateur pendant la nuit : des infections pulmonaires

Par temps chaud, rien ne vaut l’air frais d’un ventilateur, telle une brise qui adoucit la peau. Pourtant, cette illusion disparaît rapidement dès que vous réaliserez les infections qu’il occasionne pendant votre sommeil. En effet, des problèmes respiratoires peuvent survenir lorsque cet appareil est orienté directement vers le lit. L’air diffusé en permanence assèche la gorge et les voies nasales. En réaction, l’organisme produit des mucus pour soulager et l’individu se réveille avec des irritations et des obstructions nasales. Par ailleurs, des maux de tête peuvent aussi surgir, lorsque l’air sec affecte le sinus. Le Dr Mark Reddick avertit ainsi qu’outre les rougeurs et les irritations, la sinusite peut aussi se manifester. Les risques pour les irritations des yeux sont aussi multipliés avec un ventilateur dans la chambre. Pour ceux qui portent des lentilles de contact, il est préférable de les enlever avant le coucher.

Ventilateur pendant la nuit : risqué pour les seniors

Les personnes âgées supportent encore plus difficilement les fortes chaleurs. L’installation d’un ventilateur dans leur chambre parait ainsi être une idée de génie. Pourtant, ce dispositif est encore plus dangereux que la canicule elle-même. En effet, l’air ventilé a des impacts importants sur la température corporelle et le rythme cardiaque. Dormir avec un ventilateur peut provoquer des contractions musculaires et augmente le risque de crampes.

Bien dormir par fortes chaleurs

Si dormir avec un ventilateur n’est donc pas une idée géniale pour supporter la canicule, d’autres alternatives existent. Celles-ci sont notamment moins dangereuses et plus hygiéniques. D’abord, il faut noter que les ventilateurs sont plus nocifs chez les asthmatiques, les seniors et les personnes allergiques aux pollens ou poussières. Chez les autres individus, le ventilateur peut aider à mieux dormir par fortes chaleurs. Le Dr Mark Reddick recommande toutefois les modèles programmables ou avec minuterie. Ces dispositifs s’éteignent automatiquement après le délai, afin de pouvoir dormir sans air ventilé toute la nuit. Cette solution est à la fois hygiénique et écologique.

L’aménagement de la chambre influe également sur la qualité du sommeil. Préférez des couleurs froides comme le vert ou le bleu pour peindre les murs de votre chambre. Déplacez les miroirs et les objets pointus de votre chambre pour apporter plus de sérénité. Instaurez une ambiance relaxante en éliminant toute source d’électromagnétique ou d’électronique. Parmi les conseils optimisant le sommeil figure aussi le choix de dormir loin des appareils technologiques : Smartphones, télévision, ordinateur, etc. Il a été démontré qu’une musique relaxante permet de mieux trouver le sommeil. Une radio pourrait ainsi atténuer la tension et décharger le stress. Des exercices de respiration profonde améliorent aussi le sommeil. Par temps chaud, il est toujours vivement recommandé de s’hydrater correctement. Ayez à portée de main, sur votre table de chevet par exemple, un verre d’eau pour vous hydrater la nuit. De nombreux conseils pour mieux dormir en cas de fortes chaleurs existent.

 

Partagez sur vos réseaux sociauxShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Commenter ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.