Choisir son matelas en fonction de son poids

Faire le choix de sa literie en tenant compte de la morphologie n’est pas si facile que cela en a l’air. La tâche est encore plus dure lorsque vous devez dormir en couple. Comment faire le bon compromis pour se prémunir des douleurs dorsales du réveil ?

La fermeté du matelas : un élément important

Débat interminable mais essentiel : faut-il dormir sur un matelas plutôt dur ou plutôt mou ? Même si le choix final ne sera forcément pas fondé sur une base scientifique mais plutôt sur des préférences personnelles ou encore l’expérience, quelques connaissances vous seront utiles pour choisir le « degré » de fermeté et la densité du matelas. Par exemple, si vous avez mal au dos, il vaut mieux privilégier un matelas plutôt ferme pour soutenir vos articulations. En effet, la résistance du couchage réduira les efforts de votre corps lorsque vous devez vous retourner pendant votre sommeil. Si le matelas est mou à l’extrême, vous allez vous épuiser le dos au réveil. Le tout est donc de trouver la bonne fermeté en fonction de votre musculature et de votre corpulence.

L’IMC dans les critères de choix d’un matelas

L’indice de masse corporelle ou IMC donne des informations plus précises que le poids sur votre corpulence. Cette donnée standard, calculée en divisant le poids avec le carré de la taille, est considérée comme normale lorsqu’elle est comprise entre 18,5 et 25 kg/m². En dessous de cette fourchette, la personne est considérée comme menue. Au-delà de la fourchette de référence, on parle de surpoids. Au-delà de 30, il s’agit d’obésité. Sans entrer dans les applications médicales de ce critère, considérons plutôt sa place dans le choix de votre matelas. Si votre IMC est élevé, votre matelas va devoir être ferme au niveau de votre bassin, c’est ce qu’offrent les matelas « multizones » ou les matelas faits sur mesure.

Choisir un matelas pour couple

Il n’y a pas de réelle différence de poids entre votre compagnon de sommeil et vous ? Dans ce cas, il ne sera pas difficile de choisir votre matelas. Il suffira de trouver un matelas à deux places qui sera assez ferme pour préserver votre dos. Avec des indices de masse corporelle assez équivalents, il suffit de prendre en compte le poids de l’un pour trouver la densité de matelas selon les règles citées plus haut. Si vous avez tous les deux un poids plume, vous prendrez idéalement un matelas moelleux. Si votre poids est assez conséquent, prenez un couchage très ferme.

Des morphologies différentes dans un couple

Votre partenaire déplore un manque de sommeil à cause de vos mouvements ? Arrive-t-il que le matelas se tasse plus rapidement de votre côté que du sien ? Il est sûrement temps de faire acquisition d’une literie plus adaptée. Si le matelas ne correspond pas au poids de l’un des occupants, les matelas séparés constituent une bonne solution. Le lit sera alors composé de deux matelas de densités différentes. L’indépendance de couchage peut aussi être assurée par la présence de deux sommiers différents, surtout si l’un des partenaires bouge beaucoup pendant son sommeil. Les matelas à ressorts ensachés sont les plus recommandés dans ce genre de situation.

Partagez sur vos réseaux sociauxShare on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Commenter ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.