Que révèle le mal de dos ?

Essayez gratuitement le meilleur matelas du monde

La lombalgie est un signe qui peut masquer d’autres problèmes de santé. En France, ce symptôme survient chez 80% de la population active. Il faut parfois voir au-delà de la colonne vertébrale pour résoudre le problème.

Les manifestations de la lombalgie

On mentionne souvent le mal de dos comme le mal du siècle, mais pour trouver la vraie origine de la douleur, il faut déjà arriver à la décrire.

Toute la longueur de la colonne vertébrale peut être le siège de dysfonctionnements. Il peut même arriver que la douleur irradie dans le cou, vers la cage thoracique ou sur le bassin. Avoir mal, cela peut être une lourdeur, la sensation d’être poignardé, une pression sourde et brusque… L’inconfort peut être chronique ou aigu, se manifeste le matin au réveil ou empêche le sommeil la nuit, peut être calmée ou aggravée par certains mouvements. La symptomatologie est donc très diversifiée. Quelle que soit la manifestation d’une lombalgie, il ne faut surtout pas la minimiser. Il faut donc commencer par chercher une cause organique : un problème des disques, une contracture musculaire, un problème dû à la posture. Mais parfois, le mal de dos est juste l’expression d’un mal être profond, surtout lorsqu’il est accompagné de troubles du sommeil.

Le sens des douleurs chroniques

Le corps humain est capable de stocker ses traumatismes. En archivant en quelque sorte des contrariétés, il les exprime à sa manière : douleurs, fatigue inexpliquée… Le stress et les tensions nerveuses sont donc aussi des facteurs qui créent des douleurs chroniques. De diagnostic difficile, ces douleurs sont souvent la manière du corps d’extérioriser une peur profondément ancrée. Chez les personnes âgées, cela peut être la peur de la solitude, la peur de continuer à perdre l’autonomie ou même la peur de la mort prochaine. En somme, on a beau refouler ses angoisses, le corps les remet en surface par des expressions physiques dérangeantes. Le lien entre le physique et le psychique étant plus fort qu’on a tendance à le croire, la douleur dorsale est une des manifestations psychosomatiques les plus fréquentes.

Se libérer du mal de dos

Bien sûr, la piste psychosomatique ne doit être abordée qu’après un examen minutieux. Les douleurs de la nuque cachent parfois des tensions nerveuses, des émotions refoulées, une mélancolie masquée, une inadaptation au stress. Il suffit parfois de se rappeler un événement stressant pour déterminer la cause d’une douleur de la nuque et la soigner. La peur de l’inconnu cause aussi une perturbation de la stature cervicale. Un bain relaxant peut libérer de ces maux invalidants. Un véritable travail sur soi résout les douleurs dorsales chroniques. Méditation, yoga, toutes les techniques qui joignent la thérapie du corps et de l’esprit permettent de dénouer les maux de dos causés par des souffrances mentales. Arriver à mettre un nom sur les contrariétés permet aussi de se libérer du mal de dos. Il est donc recommandé de prendre le temps de noter les sentiments négatifs du moment, puis de jeter le papier, un acte symbolique qui aidera grandement le psychisme.

 

Essayez gratuitement le meilleur matelas du monde

Partagez sur vos réseaux sociauxShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Commenter ou poser une question