Que faire contre le mal de dos quand on est enceinte ?

Essayez gratuitement le meilleur matelas du monde

La grossesse, notamment le troisième trimestre, est une période éprouvante pour les lombaires. Quelques astuces permettent de soulager le dos, ce qui réduira énormément les troubles supplémentaires à un corps déjà tout chamboulé.

Les douleurs typiques de la grossesse

Les premiers mois, il n’y a pas vraiment à craindre de problèmes, sauf si on a déjà des antécédents de douleurs lombaires chroniques. Les dégâts commencent vers le deuxième trimestre pendant lequel l’utérus augmente visiblement de volume. La douleur peut s’installer pour se poursuivre jusqu’à l’accouchement.

Les plaintes les plus courantes concernent le bas du dos. C’est la zone la plus sollicitée par le poids du ventre. Cependant, les problèmes au niveau de la sciatique ne sont pas rares.

La femme a mal au niveau des lombes et cette douleur irradie dans le membre jusqu’au talon. Les manifestations sont différentes selon les femmes. Pour certaines, la position debout est intolérable. Pour d’autres, c’est le passage de la position assise à la station debout qui est insupportable, comme le fait de se lever d’une chaise par exemple. Il faut pourtant bien distinguer les douleurs aigues dans le bas du dos vers la fin du troisième trimestre car ce sont déjà probablement des signes annonciateurs d’un accouchement imminent.

Mais pourquoi a-t-on mal au dos quand on est enceinte ?

Les douleurs du dos ont deux explications : d’abord hormonale, puis mécanique. En fait, les hormones de la grossesse ont une action spécifique sur les ligaments. Elles les distendent pour préparer le bassin à faire sortir le bébé. Cette distension peut parfois être douloureuse. Mais à mesure que le contenu de l’utérus augmente de taille et de poids, les muscles de l’abdomen retiennent difficilement le contenu de celui-ci. Ce seront aux muscles du dos de compenser le travail des muscles abdominaux pour maintenir la posture debout. Avec la transposition du centre de gravité vers l’avant, la cambrure du dos s’accentue, ce qui explique bien des maux de dos de la femme enceinte. Enfin, une mauvaise position pendant le sommeil peut aggraver la douleur expliquée plus haut. Il vaut mieux éviter de dormir sur le dos car cela est contraignant pour les muscles dorsaux.

Les solutions au mal de dos

S’il est impossible de réduire le volume du ventre au cours de la grossesse, il est toutefois envisageable de réduire les douleurs dorsales en améliorant le mode de vie. Commencez par adopter une meilleure posture pendant votre sommeil. En vous allongeant sur le côté gauche, vous allez réduire la pression inutile sur les vertèbres lombaires et le sacrum. Une surveillance de votre gain de poids est aussi recommandée car l’augmentation brusque et anormale du poids pèsera forcément sur vos lombaires. Veillez à ne prendre qu’une moyenne de 1 kg par mois et pratiquez des activités physiques douces. Certains mouvements accentuent les douleurs, comme le fait de se pencher en avant. Préférez plier vos genoux plutôt que de courber votre dos pour ramasser quelque chose. Ménagez-vous en évitant les gestes brusques et le port d’objets lourds. Si le problème persiste après ces précautions, consultez un kinésithérapeute.

Essayez gratuitement le meilleur matelas du monde

Partagez sur vos réseaux sociauxShare on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Commenter ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.