Prise de poids et manque de sommeil

Essayez gratuitement le meilleur matelas du monde

Mal dormir expose au surpoids. C’est ce que démontrent plusieurs études faites sur des personnes privées de sommeil qui ont vu leur indice de masse corporelle grimper. Les explications du lien entre poids et sommeil.

Sommeil et prise de poids: le rôle capital des hormones

Avez-vous remarqué que lorsque vous avez passé une nuit blanche, vous avez une énorme faim au réveil ? En effet, le sommeil est étroitement lié à tout le métabolisme. En d’autres mots, les hormones qui gèrent le sommeil agissent avec celles qui induisent la faim et la satiété. Lorsqu’on s’efforce à veiller, cela entraine une augmentation de la production de cortisol, d’insuline et de ghréline et une baisse de la concentration sanguine en leptine. Le cortisol est étroitement lié à l’insuline. Lorsque le taux de cortisol est élevé, l’appétence envers les sucreries augmente, mais en même temps, le corps résiste à l’action de l’insuline. Cela finit par créer une augmentation de la création de tissus gras sur de nombreuses parties du corps. D’un autre côté, la ghréline est fabriquée par l’estomac et sert à réveiller la faim. Lorsqu’elle est produite en abondance, on ressent une grosse envie de manger même si le corps n’en a pas vraiment besoin. Pour aggraver la situation, cette faim s’oriente vers les aliments bourratifs. La leptine, quant à elle, fabriquée par le tissu adipeux, diminue à mesure que la ghréline s’accroit.

L’impact de la prise de poids

Un surpoids n’est jamais anondin. Déjà, les mauvaises habitudes ont la vie dure. Dès qu’on commence à manger sans vraiment en avoir besoin, l’attitude face aux aliments se forge sur ce modèle. Il deviendra alors difficile de s’en défaire. Une envie après l’autre se ressentira rapidement sur la balance. Les prises de poids trop rapides ont aussi des effets néfastes sur la santé, et la qualité du sommeil n’en est pas épargnée. Sous un autre aspect, la consommation compulsive concerne souvent des aliments riches en sucres raffinés et pauvres en fibres et nutriments. Le corps ne bénéficie donc pas d’une valeur nutritionnelle intéressante. Or, le cerveau et le métabolisme ont besoin continuellement des apports en oligo-éléments, en bons acides gras et en vitamines. Parmi eux, le magnésium, le calcium et le zinc contribuent à apporter un sommeil reposant. C’est alors un cercle vicieux qui s’installe.

Des solutions aux troubles du sommeil

En lien avec la prise de poids, on doit mentionner l’apnée du sommeil, et une avalanche d’autres maladies potentielles : hypertension artérielle, dépression… La seule façon de s’en sortir est d’essayer de casser le cycle. Il s’agira d’abord soit de retrouver son poids de forme, soit de retrouver son rythme de sommeil adéquat. Les conseils d’un nutritionniste sont d’une grande aide pour la prise en charge des troubles du comportement alimentaire. Instaurer un rythme du sommeil permet aussi de se recréer son horloge biologique : s’endormir et se réveiller à des heures inchangées chaque jour, s’allonger et laisser toute source d’éveil hors de la chambre à coucher, en faisant attention à éviter les nuits de travail.

Essayez gratuitement le meilleur matelas du monde

Partagez sur vos réseaux sociauxShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Commenter ou poser une question