Matelas trop moelleux

Essayez gratuitement le meilleur matelas du monde

Choisir le matelas parfait est un exercice difficile. En effet, cette pièce de la literie qui supportera le poids du corps pendant un tiers de la vie ne doit être ni trop ferme ni trop moelleux. Il existe des moyens, certes pas infaillibles, permettant de s’équiper au mieux.

Pourquoi éviter les matelas trop moelleux ?

Les conséquences d’un couchage trop mou ne sont pas toujours immédiatement visibles. Il faut une utilisation quotidienne sur quelques mois pour que l’on se rende compte de ses effets. Ce type de matelas peut être responsable de douleurs lombaires au réveil. Et lorsque le sommeil est entravé par l’inconfort, ce sont les journées qui en pâtissent. D’un autre côté, les matelas trop moelleux sont inadaptés aux personnes corpulentes. Il leur sera difficile de se retourner pendant leur sommeil, ce qui sera encore plus épuisant. Bon nombre de tendinites, de douleurs articulaires ou encore d’insomnies peuvent être évitées en sélectionnant un matelas confortable.

S’informer sur la densité du matelas

Quand on parle de matelas, on pense tout de suite à la matière qui la constitue : mousse, latex, ressorts… On arrive également à estimer la hauteur idéale. La densité est donc un détail qui passe souvent en second plan. Et pourtant, pour avoir un couchage qui soutient efficacement la colonne vertébrale, il faut indispensablement en tenir compte. Un matelas à densité élevée contient plus de matière qu’un matelas à densité faible. Evidemment, dans ce dernier cas, le matelas sera tout mou ou le deviendra en quelques mois. Lorsque la densité affichée est en dessous de 25 kg/m³, le couchage a toutes les chances de devenir moelleux. En conséquence, il se tassera facilement lorsqu’on s’allonge dessus, mais il aura aussi du mal à reprendre sa forme initiale lorsque l’occupant se dégage.

Comment choisir son matelas ?

Pour prévenir les petits inconvénients au réveil, le choix d’un matelas doit se faire dans les règles de l’art. Après que vous ayez défini l’utilisateur, informez-vous sur son poids et sa stature. Ces éléments sont importants pour que le matelas soit utilisé de manière optimale. En général, les matelas à eau et à ressorts gardent longtemps leur fermeté. La question ne se pose donc que lorsqu’il faut une literie en mousse ou bien en latex. Au moment de l’achat, demandez à connaitre la densité du matelas. Idéalement, elle doit être de 75 à 85 kg/m3. Certains matelas comportent aussi des zones de confort différentes au niveau de la tête, du tronc et des pieds. Si vous voulez impérativement de la mousse, privilégiez la mousse à mémoire de forme pour un soutien parfait.

Une astuce éphémère ?

En attendant, vous pourrez toujours essayer le système D qui consiste à glisser un contreplaqué sous le matelas, juste au-dessus du sommier. Cela apportera un peu plus de rigidité à l’ensemble. Cette astuce aura ses effets pendant quelques semaines. Si le matelas est trop moelleux, il faudra quand même le changer un jour ou l’autre. Lorsque ce moment viendra, pensez à en acheter dans la bonne gamme sans oublier de vérifier la densité du remplissage.

 

 

Essayez gratuitement le meilleur matelas du monde

Partagez sur vos réseaux sociauxShare on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Commenter ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.