Matelas trop dur

Essayez gratuitement le meilleur matelas du monde

La sagesse populaire conseille des matelas aussi fermes que le sol. Ce concept a bien la vie dure et pourtant, des plaintes récurrentes d’insomnies en ont résulté. En allant à l’extrême opposé du matelas mou, on n’est pas forcément gagnant en matière de santé du dos. Comment donc choisir le bon matelas ?

Des conséquences manifestes sur le sommeil quand on a un matelas trop dur

Les nuits agitées sont souvent en lien avec un mauvais lit. Et un mauvais lit évoque un matelas de piètre qualité, sans compter les bruits qui dérangent comme le grincement. Quand le matelas est trop rigide, on a du mal à sentir cet effet de cocon, qui apporte bien-être et sérénité. Au contraire, les courbes du corps sont mises à mal, on a du mal à bouger ou à basculer d’un côté à l’autre. En conséquence, les muscles se raidissent. En plus, un lit trop dur occasionne des problèmes de respiration et entrave la circulation du sang au niveau des points d’appui du corps. La réaction en chaine se poursuivra forcément puisque le sommeil altéré pendant plusieurs nuits va déranger plusieurs journées avec un mauvais impact sur la santé en général.

Que faire quand votre matelas est trop dur ?

Vous avez choisi par erreur un matelas d’une densité trop forte ? Dans le magasin, vous avez senti que c’était le lit parfait : doux, rebondissant à souhait, pas trop mou. Une fois chez vous, vous vous êtes rendu compte qu’en fait, le matelas était trop rigide pour vos pauvres vertèbres. Vos articulations ne vous remercient pas non plus : le bassin est mal placé, les épaules sont comprimées. Vous cherchez alors le remède à la situation qui risque de s’empirer car ce n’est certainement pas encore le moment de vous en acheter un neuf. L’ajout d’un sur-matelas fait de mousse viscoélastique, c’est-à-dire à mémoire de forme, pourra vous libérer des effets de cette rigidité, pour un temps, bien entendu. Les sur-matelas en latex offrent aussi un soutien équivalent bien qu’ils soient moins moelleux que la mousse.

Les règles d’or d’un bon matelas

Le besoin de fermeté diffère selon chaque individu. Avant d’acheter un matelas, écoutez votre corps. Essayez plusieurs matelas en vous demandant le type de support qui vous apportera à la fois le repos et le maintien nécessaire pour votre dos. Consultez les tableaux qui vous donnent une indication de la densité à prendre en fonction du poids du dormeur. Notez votre poids et votre taille, et référez-vous à votre indice de masse corporelle pour trouver le matelas idéal. Si votre taille figure dans la moyenne, c’est-à-dire à plus d’1,60 m, et que vous pesez entre 60 et 80 kg, prenez un matelas à fermeté équilibré. Si vous êtes plus grand mais que votre poids figure dans cette fourchette, un matelas souple vous conviendra mieux. Si le partenaire qui partage votre lit a une corpulence différente de la vôtre, n’hésitez pas, pour la qualité de votre sommeil en couple, à prendre un matelas duo dont la densité est différente des deux côtés. Sinon, les matelas à fermeté réglable constituent aussi une excellente alternative.

Essayez gratuitement le meilleur matelas du monde

Partagez sur vos réseaux sociauxShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Commenter ou poser une question