Faire son lit ou pas le matin ?

Essayez gratuitement le meilleur matelas du monde

Les partisans de la théorie du lien entre l’ordre et le bien-être le clament haut et fort : faire son lit est gage de santé. Les détracteurs de ce principe se lèvent aussi pour affirmer qu’il vaudrait mieux ne pas faire son lit le matin. Qui croire puisque le débat s’éternise ?

Une corvée bénéfique le matin qui boosterait l’ego

Un général de l’armée américaine l’a affirmé. D’après son observation, le simple fait de se lever, de faire son lit machinalement, plier les draps et les couvertures, poser le couvre-lit, procurerait une grande satisfaction qui boosterait l’ego. La réussite de ce premier geste de la journée créerait une avalanche de petits succès dont notre moral profiterait sur le long terme. Et bien sûr, qui va bien dans sa tête, va bien dans son corps. Pour un bon nombre de personnes, devoir faire le lit est une tâche à laquelle elles voudraient se soustraire. Journée trop remplie en perspective ou simple paresse à l’idée de revenir dormir dans le même lit sont des excuses citées par ci et par là. Pour d’autres qui ont essayé d’intégrer ce geste dans le rituel du matin, les premiers jours ont été pourtant concluants. On se sent en forme, prêt à attaquer la journée.

Faire son lit ne serait pas bon pour la santé ?

Dans le camp adverse, on a les chercheurs d’une éminente université américaine qui auraient statué que le fait de ranger et de couvrir le lit au réveil serait responsable de maladies. Nous, simples mortels, sommes rapidement alarmés par une telle déclaration. Mais voyons ces affirmations à la loupe. En fait, l’étude en question concernait la multiplication des acariens dans un environnement chaud et humide, comme une chambre à coucher au matin. Il a été conclu que le fait de tout de suite ranger les draps et poser la couette sur un lit qui vient d’être occupé toute une nuit crée un milieu favorable pour la reproduction des acariens. Et comme nous le savons, qui dit acariens dit allergies, asthme, urticaire… Personne ne viendrait à penser que l’inguérissable rhume qui empoisonne la vie viendrait de la manie à ranger au saut du lit.

Un terrain d’entente pour une bonne santé ?

D’après la première étude, faire son lit est certainement porteur d’idées positives, nécessaires pour poursuivre la journée dans un esprit de vainqueur. Et il est clair qu’une tête bien faite contribue à retrouver la forme. D’un autre côté, cela ne servirait à rien d’user et d’abuser de produits contre les acariens si l’on continue à entretenir leur nid. Pour parfaire cette routine matinale, il serait donc intéressant de scinder la tâche en deux. Au lever, pourquoi ne pas dégager les draps et aérer la pièce ? On peut alors s’adonner à une autre action du rituel comme se laver les dents, boire de l’eau ou faire un peu de gym. Cela donnera le temps au matelas de sécher un peu. Ensuite, il n’y a plus qu’à finir de le couvrir. Pas de nid et pas de maladies !

 

Essayez gratuitement le meilleur matelas du monde

Partagez sur vos réseaux sociauxShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Commenter ou poser une question