Dormir sur une planche ?

Essayez gratuitement le meilleur matelas du monde

Dormir sur une planche, beaucoup y trouvent leur confort. Certes, ce n’est pas littéralement une planche mais plutôt une surface dure. Cela amène à se demander si le corps humain a réellement besoin d’un matelas spécialisé, création de la dernière décennie. Réflexions avant de passer à l’essai.

Pourquoi vouloir dormir sur une planche ?

Dormir sur un plan dur a été une habitude longuement pratiquée par nos aïeux. Il est d’ailleurs courant d’entendre dire que les matelas durs sont ceux qui procurent le plus de bien à notre dos. Mais depuis que le choix en literie est nettement plus étendu, la majorité préfère les lits douillets, au point que l’on ne remette plus en question cette habitude : ce qui est bon pour le grand nombre est forcément bon pour l’individu. Certains ont osé se demander, après quelques déverrouillages matinaux difficiles, s’il ne leur sera pas plus bénéfique d’adopter le tapis au sol. D’un côté, on ne peut pas nier les avantages offerts par les lits modernes. Seulement, les études comparant les effets des différentes sortes de couchages sur la qualité du sommeil sont peu concluantes.

Les avantages et inconvénients d’un plan dur pour dormir

Des affirmations sur la diminution du risque de problèmes musculaires et squelettiques circulent toutefois. A la base, les professionnels affirment que le plan dur incite à prendre des positions de sommeil naturelles, et que les mouvements du corps se feraient de manière plus instinctive. Le dormeur adopterait une meilleure posture. Sur cette affirmation, beaucoup de ceux qui ont tenté l’expérience ont trouvé leur bonheur dans le plan dur, plus précisément en dormant sur un tapis ou un matelas à même le sol. Les premières nuits sont les plus dures, d’après les observations, lorsque le corps n’est pas encore habitué à rencontrer une résistance à tous les niveaux. Mais après, on se dit vite que la literie douillette n’est pas pour les braves. Quelques petits inconvénients ont quand même été relevés : le matelas devient vite humide et le relever pour l’aérer chaque matin devient rapidement un travail d’Hercule. Les muscles du dos épargnés pendant la nuit sont donc très sollicités quand il faut enrouler le matelas au matin. Pour d’autres, le froid est l’élément gênant.

Un bon compromis : le futon

Pour ceux qui aimeraient tenter l’expérience du sommeil sur un plan dur, le futon est certainement le matériel le plus adapté. Ce matelas fin qui nous vient du Japon est fait de fibres naturelles et de coton. De par son épaisseur idéale, il maintient la chaleur du corps. Il offre pourtant de la fermeté puisqu’il est posé sur une planche ou à même la moquette. Bien aéré lorsqu’il est enroulé chaque matin, il ne risque pas de conserver l’humidité diffusée par le corps du dormeur. Le futon est reconnu pour procurer un sommeil bien réparateur à qui sait l’entretenir. En effet, il faut le rouler et le dérouler pour empêcher les tassements du coton recyclé qu’il contient. Ce ne sont que des contraintes minimes lorsqu’on reconnait les avantages de cette literie proche de la planche.

 

 

Essayez gratuitement le meilleur matelas du monde

Partagez sur vos réseaux sociauxShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Commenter ou poser une question