Bienfaits d’un oreiller en soie pour la peau

Essayez gratuitement le meilleur matelas du monde

La soie évoque la délicatesse et la volupté, mais aussi la classe. Le linge de maison en soie est certes bien confortable, mais il offre aussi des avantages non négligeables sur la santé. Après cette lecture, vous troquerez peut-être le coton contre cette merveille.

Une matière venue de loin pour votre oreiller

La soie, telle qu’elle est utilisée dans le textile, provient des fibres naturelles obtenues par les vers à soie. Ces fibres sont traitées de manière à avoir un tissu, soit à l’aide d’un métier de tisseur, soit de manière industrielle. Ce tissu a fait un long chemin car l’ancienne civilisation chinoise a soigneusement conservé le secret de sa fabrication dans le but de garder le monopole sur le commerce à l’échelle mondiale. D’autres peuples se sont aussi attribué le mérite de son invention. Cette création ingénieuse a été source de bien des convoitises et de pillages dans les anciens temps. Vieille de plusieurs millénaires, la soie se paie cher lorsqu’elle est authentique. En effet, c’est une des matières textiles les plus résistantes et les plus douces. Sa présence dans une chambre à coucher fait immédiatement penser au confort et au luxe, et c’est la raison pour laquelle elle a été adoptée par l’hôtellerie haut de gamme.

Des bienfaits passant parfois inaperçus

De par sa douceur évidente, la soie n’est pas irritante sur la peau. C’est un avantage de poids lorsqu’on sait qu’on passe plus de 6 heures par jour sur son lit. Autant donc prendre des draps vraiment « soyeux ». Certes le coton n’irrite pas la peau non plus, mais avec l’humidité créée par le contact, il peut finir par être inconfortable. Les enzymes présentes dans la soie ont des propriétés antibactériennes. Un oreiller en soie est donc parfait pour les personnes souffrant d’acné car la prolifération des microbes sera amoindrie. La diminution des rides a aussi été remarquée chez les femmes qui utilisent des taies dans cette matière, avec une belle hydratation de la peau, grâce aux protéines de la soie. Avec la taie, on évite que la peau du visage ne soit marquée au matin et que les cheveux ne s’emmêlent car l’électricité statique est réduite.

Des détails à prendre en compte

Hormis le prix, il existe quelques petits inconvénients à la soie. Déjà, c’est un produit très recherché, si bien que certains fabricants de tissus n’hésitent pas à vendre des tissus faits d’un peu de soie et d’autres fibres (polyester, viscose). Pour reconnaitre qu’il s’agit bien de soie pure, il suffit de tirer des fils de trame et de chaine et essayer de les allumer. Normalement, la vraie soie brûle lentement et la flamme va s’éteindre par elle-même. L’odeur créée par la combustion ressemble à celle de cheveux brûlés et la cendre obtenue est grise. Les autres types de fibres se consument différemment. Lorsque vous l’achetez, évaluez sa qualité et optez pour une soie pesant au moins 10 mommes. La soie est certes solide, mais cela ne vous exempt pas d’en prendre soin lorsque vous lavez ou repassez le tissu, d’autant plus qu’elle retient l’humidité.

 

Essayez gratuitement le meilleur matelas du monde

Partagez sur vos réseaux sociauxShare on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Commenter ou poser une question